Login

Bienvenue sur le site de l'OHM Vallée du Rhône

L'Observatoire Hommes-Milieux Vallée du Rhône (OHM VR) est une plateforme fédérative de recherche interdisciplinaire. Son objectif principal est de mettre en relation les projets de recherche toutes disciplines confondues qui questionnement l'évolution contemporaine du fleuve et de ses sociétés riveraines.

L’OHM VR a pour emprise géographique le corridor fluvial du Léman à la Méditerranée, c'est-à-dire le fleuve, ses marges, sa plaine alluviale, les principales confluences et le delta. Pour découvrir le territoire de l'OHM VR, suivez le fil de l'eau...

La forte anthropisation de ce corridor résulte de plusieurs séquences d’aménagement, principalement les aménagements du lit et des berges du Rhône à la fin du XIXe siècle pour la navigation, puis après la seconde guerre mondiale pour la production d’électricité, et enfin dans les années 1980 pour la défense côtière du delta. La crue de 2003 et le Plan Rhône qui en a résulté en 2007, sont des évènements majeurs qui ont conduit à une prise de conscience des conséquences sociales, sanitaires, sécuritaires et environnementales de ces aménagements; et modifié les logiques de gestion du fleuve : une approche sectorielle devant céder le pas à une approche intégrée favorable à l’émergence d’un développement durable. L’OHM VR se propose ainsi d’étudier ce changement de paradigme à travers plusieurs axes de recherche.     
 

L'OHM Vallée du Rhône est une initiative de l'Institut Ecologie et Environnement (INEE) du CNRS. Ils existent plusieurs Observatoires Hommes-Milieux à travers le monde qui travaillent sur des systèmes diversifiés, mais qui ont le point commun d'être fortement structurés par des dynamiques à la fois naturelles et sociales.                                                            

Actualités

Voici les actualités récentes du site OHM Vallée du Rhône

(Se) représenter les barrages : (a)ménagement, concessions et controverses

12 novembre 2018
Aucune Image
Silvia Flaminio soutiendra sa thèse de Doctorat le vendredi 30 novembre 2018 à 14h à l’ENS de Lyon, Site Descartes, en salle D2-02.

Cette thèse a pour objectif d’étudier les représentations et les récits liés aux aménagements controversés que peuvent être les barrages hydrauliques. Si la fonction symbolique des barrages a souvent été soulignée par la littérature scientifique, peu de travaux sont réellement consacrés à leurs représentations et à leurs trajectoires spatiales et temporelles. 

En s’inspirant d’études issues de la géographie sociale et culturelle sur les représentations et de la political ecology sur les discours, la thèse confronte différentes sources (presse, entretiens et archives), terrains (France et Australie) et approches méthodologiques (quantitatives et qualitatives) pour retracer l’évolution discursive des infrastructures hydrauliques. Les points de vue de différents acteurs sont aussi considérés : les habitants, les ingénieurs et les institutions hydrauliques, les opposants aux barrages, les administrations en charge de la protection de la nature ou encore les scientifiques qui produisent des connaissances sur l’environnement.

D’un point de vue méthodologique, la thèse révèle les biais de certains matériaux et souligne l’intérêt de poursuivre leur croisement. Les résultats montrent l’évolution de waterscapes, d’espaces et de cycles hydrosociaux, par exemple les concessions progressives faites aux environnementalistes aux dépens des hydrocraties ; ils mettent aussi en avant, plus généralement, la production et la circulation de discours, notamment à l’occasion de conflits et de controverses, qui conduisent au délitement du discours prométhéen sur la nature et à la diffusion de représentations concurrentes de l’environnement.

Proposition de stage Master 2 dans le cadre de l’OSR5

30 octobre 2018
Aucune Image


L’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) propose un stage de Master 2 ou troisième année d’école d’Ingénieur ayant des compétences en sciences de la terre et plus particulièrement en sédimentologie et dynamique des sédiments.

L’objectif principal de ce stage sera d’évaluer la contribution des affluents du Rhône à la concentration et au flux particulaire de césium-137 mesurés à Arles.


Ce stage est à pourvoir pour une durée de 5 à 6 mois à partir de février 2019 sur le centre de Cadarache (13). Gratification mensuelle de 1200 €.

MOOC "Des rivières et des hommes - hydrologie, hydraulique, géomorphologie fluviale"

01 octobre 2018
Aucune Image Ce MOOC introduit les concepts disciplinaires en s'appuyant sur des cas d'études authentiques dans différents sites (Mexique, Bénin, Vietnam, France...). Son objectif est de proposer des méthodes et techniques robustes utilisables au Nord comme au Sud. 

Il est destiné aux techniciens et praticiens qui désirent mieux comprendre le sens de leurs gestes quotidiens. Il s’adresse également aux ingénieurs souhaitant rafraîchir leurs connaissances ou en reconversion. Il apportera aux étudiants formés dans le domaine de l’ingénierie de l'environnement, de la gestion de l’eau et de l’hydraulique fluviale une approche orientée vers des exemples et des applications mettant en évidence les enjeux environnementaux et sociétaux. Ce MOOC sera non seulement l'occasion pour vous de découvrir les présentations vidéos réalisées par les dix experts mais également de participer à des forums d'échange sur ce sujet avec d'autres étudiants ou professionnels du domaine dans la sphère francophone Nord-Sud. 

Le cours démarre le 06 novembre 2018 sur la plateforme FUN (France Université Numérique).
Réalisation
Exolab